Tind : la revue, n  5
EAN13
9791093749150
Dimensions
28 x 21 x 1 cm
Poids
532 g
Indisponible

Ce livre est en stock chez 2 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
(Texte provisoire)
Le 5e numéro de la revue culturelle pop, graphique et littéraire Tind, à paraître en septembre 2015, s'attaque à Big Brother. Plus de 70 ans après la publication de 1984, le fantasme d'un contrôle omnipotent sur nos vies et sur l'orientation de nos pensées, cauchemar de George Orwell, semble bel et bien s'être réalisé. Quelles formes revêtent les nouvelles stratégies de contrôle des masses ? Comment les compagnies Google et Facebook, pourtant incarnations les plus actuelles du terrifiant Big Brother, ont-elles su nous séduire et obtenir de nous qu'on leur confie avec docilité les détails les plus intimes de nos vies ? Que reste-t-il des codes propagandistes hérités des régimes totalitaires de la première moitié du XXe siècle dans le langage visuel contemporain ? Dans quelle mesure notre monde est-il devenu une dystopie ?
À l'affiche de Big Brother : le graphiste et illustrateur Henning Wagenbreth, remarqué en France pour son travail rétro-propagandiste sur les couvertures des romans d'Edgar Hilsenrath, réalise la propre couverture de ce numéro ; Schuiten et Peeters, les créateurs de Cités Obscures, accordent un entretien exclusif ; Enki Bilal se risque au désormais célèbre questionnaire de Tind ; le très grand directeur artistique Steven Heller décrypte les stratégies graphiques gagnantes de Google.
Nos contributeurs s'intéressent également aux créations dystopiques en bande dessinée, à la double pensée dans l'ouvre de George Orwell, à la schizophrénie de nos sociétés modernes, à la température de combustion du papier, à V pour Vendetta ou encore à la place du constructivisme soviétique dans l'alphabet cyrillique. Sur un support papier repensé, toujours beau et intelligent, nos lecteurs retrouveront hommages littéraires, analyses typographiques, strips inédits, etc. Plaisirs de lecture et plaisirs de découverte au rendez-vous.
Dans ce numéro.
La couverture de Big Brother est signée Henning Wagenbreth et abrite :
- un nouvel article d'Arthur Dreyfus sur la schizophrénie de nos sociétés face à l'enfance ;
- un chronique graphique inédite de Philippe Apeloig
- des strips inédits de Pénélope Bagieu, Salut c'est Julie et James ;
- une entretien avec Schuiten et Peeters, créateurs des Cités Obscures ;
- un article exclusif de Steven Heller sur les stratégies marketing de Google ;
- une étude du style rétro-propagande ;
- une enquête sur les représentations dystopiques en bande dessinée, d'Alan Moore à Enki Bilal ;
- deux articles de fond sur George Orwell et sur Fahrenheit 451 ;
- un entretien exclusif avec Robert Massin, l'Albert Einstein de la typographie française.
S'identifier pour envoyer des commentaires.