Lire à Rome
EAN13
9782251338262
ISBN
978-2-251-33826-2
Éditeur
Les Belles Lettres
Date de publication
Collection
Réalia (16e)
Nombre de pages
316
Dimensions
22,5 x 14 x 2,4 cm
Poids
430 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
306.488
Fiches UNIMARC
S'identifier

Lire à Rome

De

Contributions de

Les Belles Lettres

Réalia

Offres

Considérer l'écriture et le lecteur, non pas dans l'abstrait, mais dans leur dimension sociale à l'aide de la relation triangulaire entre écrivain, livre et public, c'est le propos de cet ouvrage qui étudie la situation de l'auteur dans la société romaine du Ier siècle de notre ère, le mode de diffusion de ses œuvres et les différents publics concernés, intellectuels ou populaires. À cause du rôle exceptionnel joué par la création littéraire au début de l'Empire, se développent à Rome des institutions originales comme les lectures publiques ou les grandes bibliothèques impériales. Production de l'imagination, le livre est en même temps bien de consommation, ce qui lui donne une place spécifique dans la société, puisqu'il doit répondre aussi bien à l'inspiration propre à chaque écrivain, aux goûts du public et aux impératifs commerciaux.

Professeur à l'Université de Paris X-Nanterre, où elle enseigne la civilisation romaine, Catherine Salles est agrégée de Lettres Classiques et docteur ès Lettres. Outre de nombreuses contributions à divers ouvrages sur le monde romain, elle a notamment publié: Les Bas-fonds de l'Antiquité (1982), traduit en plusieurs langues, Tibère, le second César (1985) et Spartacus et la révolte des gladiateurs (1990) et, plus récemment, Les Mythologies grecques et romaines (2006).
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Catherine Salles
Plus d'informations sur René Martin