Aimer dans l'Espagne médiévale, Plaisirs licites et illicites
EAN13
9782251338255
ISBN
978-2-251-33825-5
Éditeur
Les Belles Lettres
Date de publication
Collection
Réalia (15e)
Nombre de pages
284
Dimensions
22,5 x 14 x 2,3 cm
Poids
386 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
306.709
Fiches UNIMARC
S'identifier

Aimer dans l'Espagne médiévale

Plaisirs licites et illicites

De

Les Belles Lettres

Réalia

Offres

L'amour n'a jamais connu de loi, chante la Carmen de Bizet. L'affirmation était particulièrement vraie aux temps de l'Espagne médiévale et aurait assurément été corroborée par les chrétiens, les juifs et les musulmans qui vivaient alors sur le territoire de l'ancienne Hispanie. Convaincus que la Création était bonne et avait été faite par Dieu pour que l'homme en jouisse, les Espagnols du Moyen Âge n'ont jamais considéré le sexe comme un péché, tout au plus comme une peccadille, et, appuyés en cela par les médecins, n'ont écouté ni les moralistes ni les hommes de loi à l'heure de donner libre court à leurs sentiments ou à leurs désirs.

L'ouvrage propose une visite déconcertante dans ce labyrinthe des passions espagnoles depuis l'union mystique recherchée par Ibn Arabi et les kabbalistes aux bordels de Valence, en passant par l'exaltation de l'amitié, le mariage, l'homosexualité ou l'union libre.

Docteur d'État de l'Université de Paris IV-Sorbonne, directeur de recherches au CNRS rattachée à l'EHESS de Paris elle dirige un séminaire sur l'histoire culturelle de la Péninsule ibérique, Adeline Rucquoi est l'auteur aux Belles Lettres de L'Espagne médiévale (2002).
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...