Trilogie, III : Je parle de Jérusalem
EAN13
9782070303687
ISBN
978-2-07-030368-7
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Théâtre du monde entier
Nombre de pages
108
Dimensions
16 x 11 x 0 cm
Poids
80 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Trilogie, III : Je parle de Jérusalem

De

Traduit par

Gallimard

Théâtre du monde entier

Offres

Je parle de Jérusalem conclut la trilogie dont Soupe de poulet à l'orge et Racines forment les deux premiers volets. Nous somme en 1956, et tous les enfants Kahn sont réunis au domicile familial. Ada et David ont échoué dans leur retour à la terre, et, désenchantés, reviennent à la ville. Ronnie ressemble de plus en plus à son père, que son inadaptation à la société et sa paresse ont conduit à sa perte. Seule la mère, Sarah, n'a pas perdu cette foi qu'elle appelle communisme, et qui la pousse à vivre dans le seul but d'améliorer la société à laquelle elle appartient. L'unité de cette trilogie réside dans l'évolution du désenchantement des ouvriers qui ont cru à une révolution sociale au lendemain de la dernière guerre et qui se heurtent à l'«establishment». Ce théâtre, où la critique politique et sociale est toujours présente, n'est pas un théâtre de la violence. Les personnages de Wesker sont chaleureux, attachants, peints avec beaucoup d'humour et de tendresse.
S'identifier pour envoyer des commentaires.