Rémi G.

Michael MCDOWELL

Monsieur Toussaint Louverture

par (Libraire)
28 janvier 2022

Coup de coeur de Rémi

Commençons par l'édition.
8 balles, format poche, couverture canon, traduction parfaite, et ce projet fou d'un feuilleton avec une sortie tous les 15 jours.
J'encourage une bonne partie des éditeurs du groupe Editis à faire donc un stage chez Monsieur Toussaint Louverture.

Enquillons sur le contenu.

Nous sommes à Perdido, bled perdu dans la pampa nord-américaine, où les deux rivières qui parcourent le village entrent en crue. Oscar et Bray rament, dans un prélude d'anthologie, pour sauver ce qui peut l'être, et tombent sur Elinor, à l'étage de l'hôtel, attendant paisiblement depuis 4 jours que quelqu'un vienne...

Etrange Elinor, qui cristalisse toute l'attention : mi-harpie, mi-nymphe, étrange et secrète, elle devient l'institutrice du village, et semble, petit-à-petit, prendre un contrôle de plus en plus profond sur les destin de la famille Caskey - notables du coin.

Achevons ce blabla sur mon opinion :

Ce bouquin est génial. Une vraie littérature populaire de qualité, du divertissement et de l'atmosphère, du souffle et du style.

Grosso Modo, ce premier tome nous ballotte avec génie, et nous voilà, lecteur, attendant que le drame arrive et qu'Elinor se dévoile, lâche la bride, et fasse exploser cet univers très convenable à la Petite Maison dans la Prairie, où les hommes sont des crétins et les femmes des harpies.

Génial ! Et j'en redemande, j'attaque le tome II !

Nicolas Mathieu

Actes Sud

par (Libraire)
28 janvier 2022

Coup de coeur de Rémi

J'attendais beaucoup de ce nouveau roman, après la bombe Leurs enfants après eux, Prix Goncourt jesaisplusquand, qui donnait un portrait tellement beau, tellement juste, des années 90 en Lorraine...

Avec Connemara, Nicolas Mathieu convoque, vous l'aurez deviné avec le titre, toute la culture populaire qui rythme, qu'on le veuille ou non, la trame de nos vies.

Nous sommes dans les Vosges, de nos jours. Christophe a 40 ans, regrette un peu le temps de sa gloire dans l'équipe locale de hockey, et son quotidien est rythmé par son boulot (commercial), les temps passés avec son fils quand il n'est pas avec sa mère, ses copains.

Hélène aussi a ses 40 berges. Ils fréquentaient le même lycée, mais la vie les a séparé bien vite. Elle, revancharde, a tout réussi : même une carrière à Paris. Après un burn out, elle est revenue sur Nancy avec son mari et ses deux filles, pour continuer son boulot dans une boîte de consulting.

La vie se chargera de croiser leurs destins, pour une histoire d'amour sincère et salvatrice.

Un roman effarant, étonnant, d'une infinie richesse et d'une grande justesse, qui vous mettra, je vous le promets, le coeur en vrac.

L'écriture de NIcolas Mathieu n'en finit pas de me fasciner, et le roman, lu il y a un mois, me revient encore régulièrement à l'esprit.
Une saveur persistante,, donc : le signe des très grands crus.

19,00
par (Libraire)
25 août 2021

Conseillé par Guillaume

Que faites-vous quand une parfaite inconnue vous appelle pour vous dire que votre frère a disparu subitement ? Vous accourez bien sûr ! Et vous vous demandez pour quoi vous ne le voyiez plus depuis des années. Vous vous remémorez vos moments épiques. Vous partez découvrir sa nouvelle vie, sa nouvelle famille. Et quelle place pour vous ?
L'écriture et la musique éclairent ce texte introspectif sur la relation entre frères et qui aborde les liens qui unissent les gens entre eux.

19,90
par (Libraire)
25 août 2021

Conseillé par Guillaume

Daniela Krien se fait rare en France. Son deuxième livre traduit est, comme le premier d'ailleurs, une belle réussite. Il nous plonge dans la vie de 5 femmes, dans leurs moments intimes et leurs craintes, leurs peurs et leurs joies. Le tout servi par une langue fluide (merci la traduction !) qui nous tient proche des personnages, prêts à partager ce qu'elles vivent.

16,00
par (Libraire)
24 août 2021

Coup de coeur de Rémi

Un excellent polar d'atmosphère...

Nous sommes à la campagne, où Philippe, 50 ans grosso modo, s'emmerde à la maison. Il a perdu son travail, et sa semaine est rythmée par les entrées et sorties de son ado et de sa femme; et le repas du dimanche, avec les copains de la chasse.
Et un jour, le quotidien est légèrement troublé : un nouveau voisin, Julien, s'installe en face. Philippe VEUT s'en faire un ami : Julien le trouble, et l'obsède...

Elsa Marpeau évite tous les pièges de l'exercice : le misérabilisme, le portrait de la France beauf, les enfilages de perles sur les-vilains-chasseurs.
Rien de tout ça. On a au contraire un roman nerveux, immersif, très malin aussi, qui donne un portait très convaincant d'un homme en quête de repère dans un monde où un homme-blanc-au chômage-quinqua-chasseur peut, parfois, se sentir exclu.

Épatant !